MGP et Fusion 78/92 : Infos CGT 22.01.2018

Métropole Grand Paris et Fusion Yvelines / Hauts de Seine
Infos CGT 22.01.2018

Devenir du grand Paris, projet de fusion Yvelines-Hauts de Seine… depuis septembre 2017 le gouvernement repousse de mois en mois son positionnement.
L’arbitrage du président de la république est à présent annoncé pour mi-février 2018.
Quel que soit la date de l’annonce, nous sommes tous concernés !

Défendre nos droits et nos missions ce n’est pas attendre, la CGT vous informe et agit.

De récents rapports de la cour des comptes et du préfet de région avancent diverses pistes d’évolutions.

Certaines prévoient la disparition de l’ensemble des départements d’Île de France où les départements grandes couronne dont les Yvelines deviendraient des « districts ».
L’extension de la région Île de France à l’Oise, à l’Eure et à la Seine maritime est envisagée.
Une piste privilégiée – et complémentaire des précédentes – est la disparition des 3 départements de la petite couronne.
Les modalités de leur disparition et du transfert de leur compétence ne sont pas arrêtés (EPT, transposition au modèle de la métropole de Lyon…).

La disparition envisagée des Hauts de Seine aurait des répercussions sur l’EPI 78 /92.
La gouvernance politique et administrative de cet établissement public interdépartemental est déjà un Grand bazar, qu’en serait-il demain ?

Les réflexions sur les périmètres et sur les compétences dévolues aux départements, à la région, au Grand Paris vont également nous impacter.

Votre syndicat CGT tient à votre disposition divers documents pour approfondir ces questions :
  • étude CGT sur les enjeux du Grand Paris,
  • rapport de la Cour des Comptes
  • les très nombreux courriers adressés aux élus
  • etc…

Être vigilant, suivre ce dossier de prêt, guetter les annonces gouvernementales, s’informer, informer cela ne peut pas suffire.

Pour ne pas subir passivement, nous sommes actifs et contribuons aux multiples initiatives menées par les structures CGT de la région.

Concernant le projet de fusion, nous interpellons très régulièrement l’ensemble des conseillers départementaux des Yvelines et des Hauts de seine.
Nous avons également interpellé l’ensemble des parlementaires des Yvelines. Nous avons participé à d’autres initiatives (journée d’étude, tractage, rassemblement…).

Le service public et son personnel ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de décisions technocratiques et politiques qui ne prendraient pas en compte les questions fondamentales des moyens nécessaires aux réponses aux besoins de la population.

Pour défendre nos droits et nos missions,
Pour que la parole des agents et de leurs représentants soient entendues,
La CGT coorganise une « conférence alternative au Grand Paris » le 6.02.2018.
Imprimer cet article Télécharger cet article