Comité Technique du 14 mars 2019 : Ordre du jour et premières réactions CGT

Comité Technique du 14 mars 2019 :
Ordre du jour et premières réactions CGT

Le prochain Comité Technique se réunira jeudi 14 mars 2019.
Vous trouverez ci-dessous l’ordre du jour et nos premières informations et réactions sur chacun des sujets…
Les sujets principaux développés ci-dessous sont :
– Rapprochement des directions de la Commande publique du CD92/CD78
– Organisation du remplacement des agents d’accueil dans les collèges publics
– Mise en oeuvre du Compte Personnel de Formation au département des Yvelines (CPF)
– Plan de promotion : actualisation des critères

Ordre du jour et premières réactions CGT :
  1. Rapprochement des directions de la Commande publique du CD92/CD78
    Le CD 78 continue son projet de rapprochement Yvelines-Hauts de Seine.
    Ce projet nous a été présenté en réunion de concertation, il est à présent soumis au Comité Technique pour avis.
    L’objectif à terme est de constituer une direction interdépartementale unifiée de la Commande publique 78-92.
    29 agents sont concernés dans les Yvelines et 39 pour les Hauts de Seine. Ce rapprochement se fera en plusieurs temps.
    La première étape consiste dans la création d’un management commun 78-92 avec un directeur interdépartemental et deux directeurs adjoints.
    La deuxième étape est de poursuivre la réflexion sur le rapprochement des pratiques…
    La troisième étape est mystère, boule de gomme et chèque en blanc…
    .
  2. Organisation du remplacement des agents d’accueil dans les collèges publics
    La question des remplacements des agents d’accueil en collège est une préoccupation d’importance sur le terrain depuis l’externalisation des missions d’entretien et de restauration à la filiale de SODEXO : C’MIDY. La CGT reste mobilisée sur ces questions pour que des solutions adaptées soient mise en oeuvre au plus près des besoins et des réalités de terrain.
    Au-delà de l’opposition au projet d’externalisation, nous avions dans un second temps soutenu la nécessité de convention entre le CD 78 et C’MIDY pour financer des échanges de réciprocité entre agents et maintenir des organisations du travail fonctionnelles et adaptées à chaque établissement (remplacement en loge, organisations spécifiques d’entretien de la cour, des locaux aux abords de la loge, coups de mains ponctuels, aménagements de postes etc…).
    Nous avions également défendu la proposition de mettre en place des brigades d’agents volants pour faciliter les remplacements avec des agents titulaires (d’ailleurs bien avant le projet d’externalisation…).
    Au Comité Technique, nous est soumise la mise en place d’une brigade d’agents volants pour l’accueil. Ce principe correspond pour partie à notre proposition syndicale.
    Reste à voir les questions d’organisations du travail, prime, déplacement, zone géographique d’affectation etc…etc… Questions que nous ne manquerons pas d’aborder au Comité technique…
    .
  3. Mise en oeuvre du Compte Personnel de Formation au département des Yvelines (CPF)
    Ce sujet est une préoccupation importante que nous avons depuis des années, auparavant dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) et depuis 2017 dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF). L’enjeu est plus particulièrement sensible concernant la réalité d’accès à des formations à la demande de l’agent (projet personnel de reconversion), et non à la demande de la collectivité en détournant les dispositifs existant, ce que nous avons souvent dénoncé.
    Pour des précisions sur ce dispositif nous renvoyons à notre article en ligne : http://cd78.reference-syndicale.fr/2018/01/le-compte-personnel-de-formation/ 
    Cet article sera mis à jour suite au Comité technique du 14 mars, espérant que le parcours personnel de formation des agents en sera réellement facilité…
    .
  4. Plan de promotion : actualisation des critères
    Là encore, un vaste sujet qui nous tient à coeur… rendre le plus possible un déroulement de carrière objectif, équitable et transparent pour chacun.
    En premier lieu nous défendons comme à chaque fois  le principe d’un nombre d’avancement et de promotion largement supérieur à ce qui est pratiqué au CD 78.
    Nous sommes en moyenne à un ratio d’avancement de grade réalisé de seulement 20 % des agents éligibles à l’avancement, quand dans d’autres collectivité le ratio réalisé est de 75 % !
    Pire, en 2018 nous n’avons eu que 13 % d’avancement pour les agents éligibles !! Plus de 1000 agents éligibles à avancements sont restés sur le carreau en 2018…
    Nous observons par ailleurs que plus le ratio est faible, moins il paraît juste et équitable pour le personnel.
    Une réunion de « négociation » s’est tenue en février à propos des critères d’avancements.
    Les représentants CGT y ont défendus une nouvelle fois la prise en compte de critères objectivés et toute particulièrement la prise en compte de l’ancienneté.
    Les représentants de l’administration ont une nouvelle fois rejeté cette proposition de bon sens.
    Nous précisons que cette proposition est appliquée au Centre Interdépartementale de Gestion de Grande Couronne (CIG de Versailles) qui sert habituellement de référence dans notre collectivité… Mais là non…
    Le CD 78 préfère encore une fois refuser ces bonnes pratiques qui permettraient plus d’équité entre agents… et en rester très majoritairement à la notion subjective de « mérite ».
    Aussi, nous appelons de nos voeux un infléchissement très significatif de la collectivité lors du Comité technique à ce sujet majeur et nous interviendrons en ce sens.
    .
  5. Relevé des suites de la séance du 07 février 2019

Vos représentants CGT se tiennent à votre disposition pour échanger sur ces divers sujets…

Documents associé :
– Fiche technique CT 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article