Agents du CD 78 : Pour nos salaires, pour le Ségur manifestation à Versailles le 29.09.2022

article actualisé le 21.09.22

Sur fond d’inflation galopante et de perte de pouvoir d’achat, les questions salariales et de reconnaissance professionnelle sont au cœur des préoccupations.

Ces questions se posent de façon accrue dans notre collectivité marquée par une détermination à comprimer fortement la masse salariale.
Cela se traduit notamment par un nombre d’avancements de grade extrêmement faible, des carrières bloquées, des salaires de contractuels non-revalorisés, l’absence de mise en œuvre du SÉGUR alors que tous les départements limitrophes s’y engagent…

Pour une juste reconnaissance des professionnels, MOBILISONS-NOUS !

La CGT a organisé 3 réunions d’informations syndicales à ce sujet auprès de l’ensemble des professionnels des TAD le jeudi 15 septembre.
Près de 240 agents y ont participé et ont massivement décidé d’agir par la grève et la manifestation le jeudi 29 septembre matin à Versailles.
La revendication du SÉGUR pour tous s’est exprimée avec force.
Elle est complémentaire des autres revendications qui concernent l’ensemble du personnel, toutes directions et fonctions confondues.

Suite à ces réunions et l’annonce de la mobilisation le 29.09.2022, le DGS a enfin reconnu dans un mail du 21 septembre la nécessité d’appliquer le SÉGUR.
Cependant, il ne précise pas concrètement les modalités de versement, ni le périmètre des bénéficiaires et enfin, il ne traite pas la question des « oubliés du Ségur ».
De plus, il annonce que la collectivité veut renoncer aux autres revendications légitimes et aux quelques avancées sociales qui s’amorçaient (revalorisation des bas salaires, plan de revalorisation et sensible amélioration du déroulement de carrière).

Un exemple : La CGT demandait un plan de promotion des titulaires et une revalorisation des contractuelles pour 30 % minimum du personnel. L’institution acceptait d’augmenter de 30 % le budget dédié, ce qui revenait par exemple à rendre possible un ratio d’avancement de grade de 13,3 % au lieu de 10 %, donc un mieux pour le personnel, mais bien loin des 30 % d’avancement de grade demandé par la CGT.
Or, même cette modeste avancée est à présent remise en question par le DGS au prétexte que nous n’aurions pas actuellement « les marges de manœuvre financières » suffisantes ?!

Notre collectivité a la masse salariale par habitant la plus basse de tous les département de France. Elle est pourtant excédentaire de + 200 M€, qui ne sont donc pas investis pour le personnel ou pour le service public en direction des yvelinois.
Le département des Yvelines a les moyens financiers d’une juste reconnaissance de l’ensemble des professionnels de notre collectivité !

Ensemble, le 29 septembre, portons nos attentes légitimes, notamment :
SÉGUR pour tous
Garantie salariale minimale pour tous (planchers de rémunération, mécanisme de maintien du pouvoir d’achat),
Garantie d’évolution salariale pour tous (titulaire et contractuels),
Transparence, Objectivité et Équité (évolution salariale, Régime indemnitaire, déroulement de carrière…).

GREVE et MANIFESTATION à VERSAILLES
JEUDI 29 Septembre RdV à partir de 9 H 30
Devant l’hôtel du département
2, place André Mignot 78000 Versailles

Un préavis de grève est déposé, il couvre l’ensemble du personnel du Conseil Départemental et ses Établissements Publics.
Les autres organisations syndicales sont contactées pour agir dans l’unité. 

Ensemble, dans l’unité, nous pouvons nous faire entendre !

Document associé :
Tract CGT 29.09.22 Mobilisation à Versailles
Communiqué CGT 22.09.22
PREAVIS GREVE CGT 29.09.2022
Lt CGT 8.09.22 DGS DRH

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.