Assistants Familiaux : retour et suites d’une mobilisation inédite…

Jeudi 20 mai, pour la première fois, une mobilisation nationale des assistants familiaux a été organisée dans les Conseils Départementaux de France.

Cette mobilisation à l’appel de la CGT a mis en lumière le rôle essentiel des assistants familiaux et la nécessité d’obtenir des garanties statutaires pour lever leurs difficultés d’exercices et la précarité de leur profession.
Il y a urgence à enfin obtenir une véritable reconnaissance de cette profession.

Des rassemblements et manifestations ont eu lieux dans toutes la France à Lille, Dunkerque, Privas, Arras, Nîmes, Marseille, Moulins, Créteil, Rouen, Grenoble, Beauvais…

Dans les Yvelines, plusieurs assistantes familiales se sont mobilisées par un “rassemblement revendicatif en distanciel”, photos à l’appui…

Dans le même temps, les représentants CGT sont intervenus au début du Comité Technique pour lire une déclaration et demander l’ouverture de négociations autour de propositions concrètes d’améliorations.
La réponse institutionnelle à notre interpellation a été différée dans l’attente d’une étude par la collectivité de notre intervention et de notre demande.

Nous demandons à négocier dans les Yvelines sur les questions relatives aux éléments de rémunération et d’indemnisation des frais professionnels, sur le déroulement de carrière, la valorisation du métier, la présomption d’innocence, l’amélioration des conditions de travail et les conditions d’accueil pour le bien-être des enfants, le droit au repos et au répit…

Suite à cette mobilisation, des espaces de négociations s’ouvrent !
Sur le plan national, le Ministère a accepté de recevoir une délégation CGT, le 27 mai.
Pour les Yvelines, les directions concernées ont accepté de nous recevoir le 10 juin.

Localement et nationalement, nous restons déterminés pour obtenir des avancées sociales.

Retour en image dans la vidéo ci-dessous de cette mobilisation inédite dans notre collectivité, et une première au plan national.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *