Une charge honteuse contre les services de PMI !

L’institut Boris Cyrulnik a adressé début avril  une Lettre-ouverte-au-président-de-la-République d’une rare violence à l’égard des services de PMI, résumée par ces mots qu’il prête au président de la République “On se souviendra de ceux qui n’ont pas été la hauteur” !

Dans cette lettre ouverte à charge, les services de PMI – il y en a 101 en France – sont indistinctement accusés au titre de leur “responsabilité des structures d’établissements d’accueil des jeunes enfants et des assistantes maternelles” : “Si quelques-uns, forts minoritaires en France, tentent d’accompagner ces professionnel(le)s, la plus grande partie [des services de PMI] font preuve de négligence, de retrait et/ou d’inadéquation totale“.

En réponse à cette charge hallucinante la Plateforme “Assurer l’avenir de la PMI” à effectuer une réponse que nous portons à votre connaissance :
Réponse Assurer Avenir PMI institut BCyrulnik 2 avril 2020

Comme notre Feuille de Chou d’Avril en témoigne les professionnels des centres de PMI sont sur le pont, leur engagement et sens du service public n’est pas à démontrer.
Pour en avoir échangé avec la CGT d’autres départements franciliens, il en va de même ailleurs.
Par contre, le constat est partagé de la difficulté de gérer ses missions au mieux au regard des politiques austéritaires menées dans de multiples collectivités et des défaillances gouvernementales dans la gestion de cette crise sanitaire (absences de consignes, manque de clarté, ordres contradictoires, communication virevoltante, incohérence, manque de moyen de protection…).

C’est comme si l’institut rendait responsable le messager du contenu de la lettre qui transporte… et tenait à le dénoncer auprès de celui qui l’a rédigé… Absurde !
La CGT fédération Services Publics et fédération Commerce et Services a régulièrement interpellé le Président de la République en le repositionnant face à ses responsabilités et des réunions téléphonés avec la DGCS sont organisées tous les mercredis pour faire remonter les défaillances et difficultés…

Nous tenons à exprimer notre pleine solidarité aux professionnels de PMI, ainsi qu’aux professionnelles de la petite enfance qui ont poursuivi l’accueil d’enfant.

Documents associés :
Lettre-ouverte-au-président-de-la-République_Institut B. Cyrulnik
Réponse Assurer Avenir PMI_institut BCyrulnik 2 avril 2020
Feuille de Chou CGT spéciale Témoignage de professionnels avril 2020
– La plate-forme “Assurer l’avenir de la PMI” : ACEPP (Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels), ANAPSY-pe (Association Nationale des Psychologues pour la Petite Enfance), ANPDE (Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes), ANSFT (Association Nationale des Sages-Femmes Territoriales), ATD Quart Monde, Fédération CFDT-Interco, Fédération CGT des services publics, CSF (Confédération Syndicale des Familles), FNEJE (Fédération Nationale des Educateurs de Jeunes Enfants), SNMPMI (Syndicat National des Médecins de PMI), SNUTER-FSU, SUD collectivités territoriales, UFNAFAAM (Union Fédérative Nationale des Associations de Familles d’Accueil et Assistantes Maternelles), UNIOPSS (Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux)

Imprimer cet article Télécharger cet article