Congés payés et Billet de congé annuel : Des droits depuis 85 ans

Congés payés et Billet de congé annuel : Des droits depuis 85 ans

7 juin 1936

Signature des accords de Matignon entre le nouveau Président du conseil, Léon Blum, la Confédération générale du patronat français et la C G T.
Le projet de loi sur les congés payés est annoncé.

20 juin 1936

Le Journal Officiel publie la loi instituant 15 jours de congés payés annuels et la semaines de 40 heure. Cette année là, 600 000 personnes partent en vacances.
Léo Lagrange négocie avec la compagnie de chemin de fer un billet populaire de congés annuel à tarif réduit dont 907 000 personnes bénéficient en 1937.

La naissance de ces billets Lagrange s’est faite dans la douleur. Le gouvernement dut même menacer de nationaliser les compagnies ferroviaires pour les convaincre d’accepter de baisser leurs tarifs. Une obstination payante puisque ces dernières se retrouvèrent finalement bénéficiaires pour la première fois depuis 1928  !

L’été arrive et les classes populaires découvrent, encore minoritairement, les joies des stations balnéaires, inimaginables jusque-là : être payé… à ne rien faire !
On va en « congés » — on ne parle pas encore de grandes vacances — presque à l’œil et en train grâce au « billet populaire de congés annuel ». Les ouvriers se heurtent parfois à la bourgeoisie en place, plutôt hostile au partage d’un espace qui lui était, déterminisme social oblige, traditionnellement réservé.

Depuis, le sens de l’histoire va vers une diminution du temps de travail et un accroissement des droits aux congés (cf. Feuille de Chou CGT Août 2021 p. 11 et 12).

 Le billet de congé annuel

La SNCF propose de bénéficier une fois par an d’un tarif réduit pour l’achat de billets de train aller-retour à l’occasion d’un congé annuel.
Le bénéfice et l’utilisation de ces billets sont toutefois soumis à conditions.

Plus de renseignements ici sur ce lien :
https://www.sncf.com/fr/offres-voyageurs/cartes-tarifs-grandes-lignes/billet-conges-annuels

L’équilibre vie privée, vie professionnelle et le droit au repos sont essentiels.
L’intérêt est partagé par tous.

Document associé :
Feuille de Chou CGT Août 2021

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.